Des traitements écologiques des arbres fruitiers.

Les arbres fruitiers sont sujets à différentes maladies et parasites.

– La cloque du pêcher : Dans nos climats humides et froid c’est une maladie très fréquente. La pulvérisation d’une décoction de prèle : 20 % de décoction pour 80 % d’eau stop net la maladie.

– Les traitements d’hiver.

En “bio”, d’une façon générale, il est nécessaire de faire des traitements préventifs.

– Pour prévenir les parasites :

Pulvérisez une émulsion contenant de l’huile de colza. Cette pulvérisation a pour objet de déposer un voile d’huile sur toute la surface de l’arbre ce qui asphyxie les larves et les œufs de parasites qui hibernent.

– A acheter en magasin spécialisé sous le nom de « traitement d’hiver » si vous avez peu d’arbres.

– Si vous en avez beaucoup, le coût devient important : Pour un pulvérisateur de 16 l : Mélangez 0,3l d’huile de colza avec 0,1 l d’alcool ménager « substitut d’alcool à brûler » qui permet de disperser l’huile dans l’eau.

Ce traitement se fait l’hiver lorsqu’il n’y a plus feuilles sur les arbres.

Pour prévenir les maladies cryptogamiques :

Pulvérisez des traitements à base de silice :

– De la décoction de prêle (20/80)

– Si vous avez beaucoup d’arbres du silicate de soude à 2 % l’hiver, à 1 % au gonflement des bourgeons et 0,5 % sur les feuilles : (6€ le litre à Castorama).

Ce deuxième traitement au moins une dizaine de jours après celui à base d’huile de colza.

Traitements d’été :

Pulvérisez sur le feuillage du purin d’ortie dilué à 95 %. Les arbres sont plus sains et plus productifs. Le résultat se voit dès la première année, mais est spectaculaire l’année suivante.

Vis à vis des maladie cryptogamique : décoction de prêle à 10 % ou silicate de soude à 0,5 %.

Leave a Reply